ACRAS

Bibliographie

Marie-Thérèse Mourey
Ouvrages
  • Édition des actes du colloque international Danseur, chorégraphe, théoricien de la danse et du ballet : Jean-Georges Noverre (1727-1810), un artiste européen au siècle des Lumières, Paris, octobre 2010, revue Musicorum n° 10, 2011 (385 pages). Préface (p. 5-11).
  • Co-édition, en collaboration avec Stephanie Schroedter (Université de Bayreuth) et Giles Bennett (Munich): Barocktanz. Quellen zur Tanzkultur um 1700/ La danse baroque. La pratique de la danse à la lumière des sources vers 1700/ The Baroque Dance. Sources on Dance culture around 1700. Édition trilingue (allemand/français/anglais), avec notes et commentaires, Hildesheim, Olms, 2008 (485 pages). Traduction française des contributions allemandes.
Articles
  • « Le corps et le Diable – le Diable au corps ? De la transe à la danse, entre croyances, légendes et représentations (XVIe-XVIIIe siècles) », in: Cahiers d'Études Germaniques, n° 63 : Des diables et des spectres : croyances et jeux littéraires, 2012, p. 67-89.
  • « Tanzen als Schule galanten Gebarens », in: Galanterie. Ein Verhaltenskonzept in der Literatur der Frühen Neuzeit, hrsg. Ruth Florack & Rüdiger Singer, Akten der Göttingen Fachtagung Sept. 2008, Berlin, W. De Gruyter, Edition Niemeyer (Reihe „Frühe Neuzeit“), 2012, p. 275-299.
  • « Plaisir du corps ou salut de l'âme : il faut choisir ! La 'querelle des danses' autour de 1700 », in: Glaubensformen zwischen Volk und Eliten. Frühneuzeitliche Praktiken und Diskurse zwischen Frankreich und dem Heiligen Römischen Reich (actes du colloque CIERA, Reims novembre 2010), hrsg. Thomas Nicklas, Universitätsverlag Halle-Wittenberg, 2012, p. 145-158.
  • « Tanz- und Ballettkultur unter Maria Theresia », in: Maria Theresias Kulturwelt, hrsg. Pierre Béhar, M.-Th. Mourey & Herbert Schneider, Hildesheim, Olms 2011, p. 171-193.
  • « Berlin, Stuttgart, Vienne: les étapes de la carrière germanique de Noverre », in: Danseur, chorégraphe, théoricien de la danse et du ballet: Jean-Georges Noverre (1727-1810), un artiste européen au siècle des Lumières, dir. M.-Th. Mourey, Musicorum, n° 10, 2011, p. 119-131.
  • « La tentation de la Pologne : le 'manuscrit de Varsovie' », in: Danseur, chorégraphe, théoricien de la danse et du ballet: Jean-Georges Noverre (1727-1810), un artiste européen au siècle des Lumières, dir. M.-Th. Mourey, Musicorum, n° 10, 2011, p. 133-154.
  • « L’Art et la Gloire. Images et spectacles du pouvoir en Brandebourg-Prusse au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles », in : Spectacles et pouvoirs dans l’Europe de l’Ancien Régime (XVIe-XVIIIe siècle), éd. Marie-Bernadette Dufourcet, Charles Mazouer & Anne Surgers, Tübingen, G. Narr, 2011 (coll. « Biblio 17 »), p. 205-218.
  • « Antike Quellen in der Legitimation der Tanzkunst », in: Welche Antike? Konkurrierende Rezeptionen des Altertums im Barock, hrsg. Ulrich Heinen, 2 vol, Wiesbaden, Harrasowitz, 2011, p. 1023-1035.
  • « Stereotype Körperbilder und ‚habitus corporis’ im Spiegel der deutschen Anstandslehren, Zeremoniellschriften und Tanzlehrbücher der Frühen Neuzeit », in: Frühneuzeitliche Stereotype. Zur Produktivität und Restriktivität sozialer Vorstellungsmuster, éd. Miroslawa Czarnecka, Thomas Borgstedt & Tomasz Jablecki, Bern, p. Lang [Jahrbuch für Internationale Germanistik, Reihe A, vol. 99], 2010, p. 243-257.
  • « Le Mercure Galant et l’espace germanique », in : Le Mercure Galant, témoin et acteur de la vie musicale, dir. Anne Piéjus, Editions numériques de l'IRPMF, n° 1, 2010, p. 13-22.
  • « Auf der Suche nach der verborgenen Weltharmonie: das frühe 'Ballet de cour' », in: Tanz im Musiktheater – Tanz als Musiktheater, éd. Thomas Betzwieser, Anno Mungen, Andreas Münzmay & Stephanie Schroedter, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2009, p. 409-421.
  • « Danser à la cour de Wolfenbüttel », in: La danse baroque. La pratique de la danse à la lumière des sources vers 1700., éd. Trilingue (allemand/français/anglais) par Stephanie Schroedter, Marie-Thérèse Mourey & Giles Bennett, Hildesheim, Olms, 2008, p. 304-327.
  • « Galante Tanzkunst und Körperideal », in: Bewegtes Leben – Körpertechniken in der Frühen Neuzeit, Caralogue d'exposition Wolfenbüttel Juin-Septembre 2008, éd. Rebekka von Mallinckrodt, Wiesbaden 2008, p. 85-103 & 284-294.
  • « Antagonistische Körperbilder und –konzepte : Tanzen als kulturelle Konstruktion von Identität », in : Germanistik im Konflikt der Kulturen, vol. 7, Berne, p. Lang, 2008 (Jahrbuch für Internationale Germanistik, Reihe A: Kongressberichte, Bd. 83), p. 187-192.
  • « Körperrhetorik und –semiotik der volkstümlichen Figuren », in : Anthropologie und Medialität des Komischen im 17. Jahrhundert (1580-1730). Éd. Stefanie Arend, Thomas Borgstedt, Nicola Kaminski und Dirk Niefanger. Amsterdam 2008 (Chloe. vol), p. 105-141.
  • « Knorr von Rosenroths „Conjugium Phoebi & Palladis“ (1677) im Kontext der Planeten-Ballets des 17. Jahrhunderts », in : Morgen-Glantz, 17/2007, p. 47-72.
  • « Le corps du danseur au XVIIe siècle : de l’habit à l’habitus », in : Arts et usages du costume de scène, sous la direction de Anne Verdier, Olivier Goetz & Didier Doumergue, Editions Lampsaque 2007, p. 41-51.
  • « Le corps de l’Oriental(e). Perceptions et images en Allemagne au XVIIe siècle », in : L’Orient dans la culture allemande aux XVIIIe et XIXe siècles, dir. Philippe Alexandre & Sylvie Grimm-Hamen, Nancy, Presses Universitaires, 2007, p. 15-27.
  • « Entre cérémonial et spectacle : danser en Allemagne au XVIIe siècle », in : L’âge de la représentation. L’art du spectacle au XVIIe siècle. Actes du IXe colloque du CIR 17 (Kiel 2006), Tübingen, Gunter Narr, 2007 [=Biblio 17, vol. 174], p.145-155.
  • « Gibt es eine Aufrichtigkeit des Körpers? Zu den deutschen Tanzlehrbüchern des späten 17.Jahrhunderts », in: Die Kunst der Aufrichtigkeit im 17.Jahrhundert. Éd. Claudia Benthien & Steffen Martus, Tübingen, Niemeyer, 2006, p. 329-341.
  • « Arlequin et les personnages de la commedia dell’arte dans le recueil de Gregorio Lambranzi », in : Arlequin danseur au tournant du XVIIIe siècle, Annales de l'ACRAS, n° 1, 2005, p.84-94.
  • « Danser en Allemagne aux XVIIe et XVIIIe siècles. Pratiques, discours et représentations », in : Le Texte et l’idée, Nancy, n° 20/2005, p.113-138.
  • « Affektdiskurse in den deutschen Tanzlehrbüchern », in: Passion, Affekt und Leidenschaften in der Frühen Neuzeit. Éd. Johann Anselm Steiger, Wiesbaden, Harrassowitz, 2005, p.787-801.
  • « Entre texte et musique : quelle place pour la danse dans les livrets d'opéra ? » in : Le monde germanique et l'opéra. Le livret en question (sous la direction de Bernard Banoun, Jean-François Candoni), Paris, Klincksieck, 2005, p.89-105.
  • « Mercurius' „Schauplatz der Dantzenden“ (1671) oder von der Zivilisierung der Sitten durch die französische "belle danse" », in: Morgenröte des Barock. Tanz im 17. Jahrhundert, Éd. Uwe Schlottermüller & Maria Richter, Freiburg i.B., Fa-gisis Tanz- und Musikedition, 2004, p.105-116.
  • « Die Kunst des Balletts: Rhetorik und Grammatik einer neuen Sprache », in: Kunst und Natur in den Diskursen der Frühen Neuzeit. Éd. Hartmut Laufhütte, Wiesbaden, Harrassowitz, 2000 (Wolfenbütteler Arbeiten zur Barockforschung 35, 2 vol.), p.561-576.
Association pour un Centre de Recherche sur les Arts du Spectacle aux XVIIe et XVIIIe siècles
http://www.acras17-18.org
(association loi 1901)
10, rue Meslée
F - 45170 Villereau (France)
Contact : tél. 33 (0)2 36 47 08 33  /   nous écrire